"Super-zéros: ratés, parias, bannis et autre oubliés de l’histoire des comics"Ceux d’entre vous qui suivent mon travail sont sans doute familiarisés avec deux rubriques. D’une part, il y a, dans les pages de chaque numéro de Comic Box, le “héros oublié“, régulièrement consacré à des personnages cultes ou au contraire désespérément (délicieusement ?) obscurs. D’un autre côté, en 2007 et 2014, il y eut “Oldies but goodies“, une rubrique hebdomadaire que je produisais sur comicbox.com et que j’ai dû arrêter aux alentours de la 385e chronique, faute de temps pour m’en occuper en parallèle de l’écriture de livres. Vers la fin d’Oldies but goodies, en cherchant sur le net quelques visuels de couverture, j’étais tombé sur le blog de Jon Morris, Gone&Forgotten, lui aussi consacré à de très anciens héros. La proximité des choix m’avait amusé. Sans se concerter, sans savoir que l’autre existait, on était tombé sur des listes sinon similaires tout au moins assez voisines. Il y a quelques mois, j’ai vu que Jon Morris préparait un livre à sortir aux USA pour le mois de juin 2015, un recueil de ses chroniques. Je m’étais promis de m’y intéresser en temps et en heure. Quelques semaines plus tard, les gens d’Huginn & Muninn (l’éditeur de “Super-Héros – une histoire française“) m’appellent pour me demander de faire la préface d’un livre consacré aux super-héros obscurs… avant que l’on ait fini de me le décrire, j’avais déjà reconnu le livre de Jon Morris. Je ne m’étais pas posé la question d’une édition française voilà qu’elle arrivait et que l’on me proposait de lui donner un coup de pouce ? Le monde est petit. Un peu que j’ai dit oui ! L’ouvrage de Morris, “les Super-Zéros: ratés, parias, bannis et autres oubliés de l’histoire des comics” arrive en France ce mois-ci (joliment traduit en VF par Jean-Marc Lainé), à peine quinze jours après la sortie US. Ma préface n’a que peu d’intérêt et ne vous apprendra rien. C’est juste une manière de dire que si vous appréciez l’esprit de mes Héros oubliés ou de mes Oldies but goodies, il faut que vous jetiez un coup d’œil sur le travail de Jon Morris, avec qui il y a une vraie communauté d’esprit et de choix. En clair: ce n’est pas parce que je fais la préface que j’en dis du bien, c’est parce que j’en pense beaucoup de bien que j’ai accepté de préfacer ce livre. Après, c’est vous qui voyez…

« Les Super-Zéros: ratés, parias, bannis et autres oubliés de l’histoire des comics », de Jon Morris, chez Huginn et Muninn, dispo aux alentours du 20 juin 2015.

© 2015, Xavier Fournier. All rights reserved.

2 Comments

  • Hectorvadair Posted 8 juin 2015 4:57

    Superbe lecture en perspective ! 🙂 et cool pour toi ce rapprochement inespérré.

  • Xavier Fournier Posted 12 juin 2015 10:34

    “Inespéré”, je ne sais pas si c’est le mot. C’est plus que le monde est petit.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!