Gotham Confinée

Gotham City Chronicles - Le Jeu de RôleDepuis 2017 j’ai beaucoup de plaisir à travailler avec l’éditeur de jeu Monolith sur la licence Batman : Gotham City Chronicles, qui a déjà donné lieu à deux saisons d’un jeu de plateau reposant sur l’univers du justicier chauve-souris. L’an dernier le patron  Frédéric Henry nous a réuni Alex Nikolavitch et moi-même avec une idée qui a décuplé ce plaisir : Batman : Gotham City Chronicles va devenir dans un avenir proche un jeu de rôle et dans cette optique on nous a proposé de co-écrire un énorme guide, un bouquin à part entière décrivant la ville, ses quartiers, ses rues, ses repaires de super-criminels et ses multiples batcaves appartenant à Batman ou à d’autres (parce que, c’est l’une des magies du truc, avec Gotham on peut aussi bien brasser les références à Robin, Batwoman ou Batgirl : on peut vraiment jongler avec tous les “jouets dans la boîte”).

Gotham City Chronicles

C’est VRAIMENT un projet sur lequel j’ai beaucoup de plaisir à bosser. Ça a impliqué de relire ces derniers mois des décennies entières d’aventures de Batman (mais aussi des autres, vous l’aurez compris). Et c’est le genre d’ampleur de projet qui ne peut arriver qu’avec Gotham. Parce que, oui, on peut se dire, après tout, la ville de Batman ce n’est qu’une ville fictive parmi tant d’autres, tout comme Superman à Metropolis. Oui mais non, justement. Gotham est un exemple de ville utilisée sur 80 ans dans un même rapport lieu/espace. Superman, quand vous vous intéressez à ses origines, vous êtes obligé de vous reporter à Krypton. Son enfance et son adolescence sont à Smallville. Arrivé à l’âge adulte, Clark Kent emménage enfin à Metropolis, oui. Mais le propre de ses pouvoirs est de voler en un instant à l’autre bout du monde ou de l’univers. Superman passe le plus clair de son temps hors Metropolis. Batman, lui, ce sont les moments où il part de Gotham qui sortent de la norme (sauf, surtout, quand il est avec la Justice League, et encore). Ca nous donne une ville tentaculaire, remplie par plusieurs séries pendant huit décennies, sans discontinuer. Comme “matière première” c’est sans équivalent je pense (ci-dessous quelques mots de présentation du jeu par le Commis des Comics ou sinon vous avez un article sur Comicsblog qui en traite aussi)..

Alex et moi n’en sommes pas à notre première “valse avec Batman”, mais c’est très intéressant de reprendre une BD lue x fois jusqu’ici en regardant surtout le personnage mais maintenant en faisant attention plus au décor, en se demandant du coup comment telle rue va dans quel quartier et si tel immeuble est bien le même ou si le dessinateur a juste totalement déliré (ou pas). Il a des typologies de scénaristes. Certains qui inventent des rues au hasard. D’autres qui ne citent jamais un lieu. Une troisième catégorie qui lorgne sur les rues de New York. Une quatrième, enfin, qui prend par habitude ce que les autres ont produit sans trop savoir comment ça marche (placer Gotham Heights ou les Narrows sur la carte, ce n’est pas forcément si facile qu’on pourrait le croire). Et puis alors savoir si les parents Wayne sont enterrés au cimetière de la ville ou devant le manoir, ma bonne dame, selon les scénaristes ce n’est pas gagné. Ça ressemble à un puzzle. On se dit que ça n’a pas de sens. Et puis paf, d’un coup on tombe sur un épisode de 1964 ou de 2017 qui nous donne le repaire du Joker qui résout le truc.

Gotham City Chronicles

Promis, ce ne sera pas l’un de ces guides où tu as la Batcave, le manoir, un asile et puis allez salut, bisou. Alex et moi nous appliquons à détailler aussi les caractéristiques de lieux moins évidents. Très sérieusement ça va être gros. Pardon, “Bat-gros“.

Je n’ai pas le droit de tout dire mais si le projet à venir vous intéresse le mieux est de surveiller la toute nouvelle page Facebook Batman : Gotham City Chronicles – Le Jeu de Rôle ou sur le forum de Monolith, The Overlord. Je vous laisse j’ai une base secrète de Two-Face à résumer. Ha Harvey ! justement je… quoi ? Mais non j’allais pas cafeter, voyons, Harvey !

PS: les deux illustrations tirées de comics qui accompagnent ce poste sont juste là pour l’ambiance et ne seront pas dans le livre ou le jeu. Comme pour les deux saisons antérieures de Gotham City Chronicles il y aura des auteurs de comics associés au projet, mais en attendant qu’on ait le droit de les mentionner…).

© 2020, Xavier Fournier. All rights reserved.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!