Angoulême 2019

Cette fin janvier 2019, cela fera précisément 20 ans que j’ai mis pour la première fois les pieds au Festival International de la Bande-Dessinée d’Angoulême. L’expérience avait été un peu surprenante et, entre autres choses, je me souviens du dédain affiché par quelques officiels pour ce qu’étaient les comics. Parce que tu comprends, il y a la vraie BD, forcément bonne puisque bien de chez nous… et les Américains ils font de la fausse BD donc les comics c’est pas de la bande dessinée. Un peu comme si on disait qu’il y a d’un côté le Cinéma et de l’autre les « Movies ». Bref, en ce temps-là, cela tenait déjà d’un optimisme sans borne d’imaginer qu’un américain puisse être nommé Président du Festival (ca arrivait, mais c’était rare). Que l’américain en question soit un artiste au style musclé comme Richard Corben et qu’il fasse l’objet d’une énorme exposition (du 24 janvier au 10 mars 2019, au Musée d’Angoulême, Square Girard II, Rue Corneille – attention, ce n’est pas le Musée de la BD d’Angoulême), c’était au delà de l’envisageable. Tout comme il semblait illusoire de penser qu’un super-héros américain tel que Batman serait également le centre d’une autre exposition (24 au 27 janvier 2019 à l’Alpha, la médiathèque du Grand Angoulême). Cela permet de mesurer le chemin parcouru. Comme c’est le cas depuis 2014, je participerai cette année à quelques animations, à savoir une table ronde (le vendredi) et deux conférences (le samedi), pour évoquer pas moins de trois grandes figures des comics (quand bien même l’une d’entre elles n’est pas connue à la hauteur de son mérite)

Table Ronde Stan Lee (1922-2018)

Angoulême 2019

Le vendredi 25 janvier de 12h à 13h30 (dans la Salle Bunuel de l’Espace Franquin) je rejoindrai les dessinateurs Olivier Coipel et J.L. Mast ainsi que Marco Lupoï (Panini Comics) le temps d’une table ronde-hommage consacrée à Stan Lee, plus de deux mois et demi après la disparition de celui qui fut une figure emblématique de Marvel. Il y a quelques années déjà, Olivier Coipel a brièvement travaillé avec Lee sur la minisérie Stan Lee Presents. Mast, de son côté, planche depuis longtemps déjà sur une BD très documentée qui raconte les premières années de Marvel/Timely, avec des membres des familles Goodman et Lee parmi ses sources. Ils devraient donc avoir beaucoup de choses à dire sur « Stan The Man ». La table ronde en question est organisée en partenariat entre le FIBD et Panini Comics.

Les Maîtres des Comics : Gardner Fox, de Batman à la Justice League

Angoulême 2019

Des différentes animations auxquelles je participe cette année, cette conférence que je consacrerais le samedi, de 10h30 à 12 heures au Conservatoire de Musique Gabriel Fauré (Salle Brassens) est ma favorite. Si je devenais n’en retenir qu’une ce serait celle-là : Le scénariste Gardner Fox est incontestablement une force majeure dans la création et l’évolution des comics. Mais son nom est pourtant méconnu ou en tout cas bien loin de ce qu’il devrait être. Songez qu’il fut le créateur de Batgirl, de Flash, d’Hawkman, de la Justice Society, de la Justice League et d’une horde de concepts (Terre 2) qui, aujourd’hui encore, font tourner DC Comics. Si vous ne comprenez pas réellement le rôle de Gardner Fox, vous occultez tout un pan de l’histoire de comics (et pas seulement chez DC). Pendant 90 minutes je passerai en revue un grand nombre de ses héros et de ses apports, certaines de ses thématiques mais aussi les soubresauts d’une carrière déterminante.

Les Maîtres des Comics : Steve Ditko

Angoulême 2019

Toujours le même samedi et toujours au Conservatoire de Musique mais cette fois-ci de 17h à 18h30, sur la suggestion de Jean-Paul Jennequin, j’animerais une autre conférence du cycle Les Maîtres des Comics, cette fois-ci consacrée à l’autre créateur de Spider-Man et de Doctor Strange (et de Blue Beetle, d’Hawk & Dove, et du Creeper, et de Squirrel Girl – Ecureuillette pour les lecteurs de VF – et bien d’autres personnages). Car si Stan Lee s’en est allé fin 2018, le dessinateur Steve Ditko est décédé lui en début d’été. Ditko est « au moins » le co-créateur de ces héros et détesterait grandement être identifié comme un collaborateur de Lee, tant leur relation fût pour le moins tendue. On verra (entre autres choses) pourquoi et comment lors de cette conférence. Attention : il y a deux mois j’ai déjà donné une conférence sur Ditko lors d’un colloque à Angoulême. Il ne s’agit pas d’une redite de la première, qui concernait surtout les mouvements et les gestes dans l’œuvre de l’artiste.

Outre ces différents rendez-vous, je vous incite à surveiller les autres conférences données au Conservatoire le vendredi et samedi par des amoureux éclairés de comics tels que Xavier Lancel, Alex Nikolavitch, Katchoo ou Christophe Colin pour n’en citer que quelques-uns. Il y aussi sans doute bien d’autres animations qui vaudront le détour pendant le Festival (le programme heure par heure devrait être sur le site du festival), y compris en dehors du Conservatoire.  Comme ce dernier n’est pas le plus facile à trouver pour ceux qui ne connaissent pas l’endroit, je vous glisse ici un plan avec son emplacement. A noter aussi la présence à Angoulême de dessinateurs tels que Frank Miller , Doug Braithwaite ou Jock, qui donneront des masterclass (là aussi le site du FIBD contient les détails). Et à dans quelques jours !

© 2019, Xavier Fournier. All rights reserved.